Daumier et le Théâtre. Exposition à Narbonne

2018-09-10T10:32:00+00:00

“DAUMIER et le THEATRE “

Lithographies originales

proposées par ARTSITE

Le Théâtre*/Scène Nationale de Narbonne

16 octobre – 19 décembre 2008

Salle d’Exposition

Du mardi au vendredi de 12h30 à 18h30

et tous les soirs de représentations

A l’occasion du bicentenaire de la naissance d’Honoré DAUMIER plus de 200 expositions mondiales sont consacrées à son œuvre.

Les seules mettant l’accent sur le monde du théâtre, vu par le grand maître du 19ème siècle, sont celle qui a eu lieu au celle qui a eu lieu au Théâtre Musée de Düsseldorf et celle qui aura lieu au Théâtre Scène Nationale de Narbonne et qui présentera une soixantaine de lithographies, bois et gillotages originaux.

Durant sa vie (26 février 1808- 11 février 1879) il exécutera plus de 4000 lithographies et 1000 bois et gillotages.

Sa vaste production aborde tous les sujets de la vie quotidienne, de la politique aux mœurs de ses contemporains sans oublier de souligner les changements cruciaux de cette seconde moitié du 19ème siècle tels que l’arrivée du chemin de fer, les premières expositions universelles, l’éclairage au gaz et tant d’autres innovations de cette période dite “l’âge de fer de l’industrialisation”.

Daumier a surtout croqué, de façon caustique, les hommes et les femmes de son temps, qu’ils soient bourgeois, gens de justice, politiques ou acteurs.

Il fit aussi montre de beaucoup de tendresse pour “les gens de peu” comme les aurait qualifiés Pierre Sansot.

Ses ardentes convictions républicaines qui ne devaient jamais sourciller, le mirent dans les rangs de l’opposition au service de laquelle il usera de tout son talent et des ressources de son vigoureux tempérament. Ceci lui vaudra, par ailleurs, plusieurs condamnations ainsi qu’un un séjour en prison.

Honoré Daumier est un observateur né, en effet il n’a jamais dessiné d’après nature mais sa “divine mémoire” (le mot est de Baudelaire) lui permit de restituer, dans son atelier, la silhouette ou l’expression que réclame l’inspiration du moment.

Pénétrant ainsi les ressorts cachés de l’âme il possédait le talent incomparable d’exprimer la physionomie de ses personnages, leurs actions et réactions. Chez ses contemporains rien ne lui échappait, ni les gestes ni les attitudes et les expressions du visage par lesquelles se manifestent les sentiments.

Honoré DAUMIER et le théâtre

Le théâtre est le moyen de distraction le plus prisé de l’époque. Le prince, le bourgeois et l’ouvrier le fréquentaient sans se mélanger ; le bourgeois au parterre et l’ouvrier au paradis.

Avec la justice et la politique, le théâtre est l’un des domaines ou l’art de Daumier s’exprimait le mieux. Il aime le théâtre en tant que spectateur bien sûr, mais surtout en tant qu’observateur privilégié grâce, entre autre, à son ami Bernard Léon (acteur, directeur de théâtre).

Il musarde dans les coulisses, les loges, le foyer, la fosse d’orchestre puis se mêlait aussi au public.

Ses diverses rencontres et la richesse des situations vécues seront ainsi le terreau fertile de son inspiration.

Ainsi croiserons nous au fil de son œuvre certaines figures emblématiques de l’univers théâtral tels que les directeurs, artistes, régisseurs, machinistes, pompiers… et revivrons nous des scènes pittoresques: public faisant la queue par tous les temps, réagissant avec enthousiasme ou réprobation à l’égard de certains artistes, se réunissant sur le Boulevard du Temple ( de 1815 à 1862 ), aussi appelé ” Boulevard du Crime ” au vue du grand nombre d’homicides que se perpétuaient chaque jour sur les planches de la dizaine de théâtres qui le bordaient. Le baron Haussmann passera par là et, ironie du sort, seul le théâtre Déjazet dont le plafond fut peint par Daumier subsiste de nos jours !

Il demeure le seul caricaturiste, peintre de son temps à s’attacher à nous montrer de l’intérieur la vie des théâtres et, grâce à lui nous est légué tout un pan de l’histoire de cet art. Les situations qu’il décrivait en font des documents inestimables.

En effet Daumier nous rend compte de la vie des théâtres mieux que quiconque. Il nous fait héritiers de connaissances plurielles en nous livrant des détails aussi bien artistiques et techniques que d’ordre social.

Au-delà de ses caricatures, l’artiste nous livre en effet des documents cruciaux sur la condition, souvent misérable, de certains artistes ou du personnel de salle et de scène. Si les artistes de renoms étaient bien rémunérés les autres devaient payer pour se produire sur scène. Les directeurs de salle possédaient tous les droits et les régisseurs mettraient à l’amende les artistes pour un simple retard ou le moindre manquement au règlement du théâtre.

Les dessins de Daumier nous éclairent sur la gestuelle des artistes, l’emphase avec laquelle ils déclamaient leur texte…

Le travail de lumière de cet immense artiste nous montre aussi par exemple l’évolution de l’éclairage de scène des lampes à huile à la violence de l’éclairage des rampes au gaz (autour de 1850) obligeant l’artiste à un maquillage souvent outrancier. L’éclairage électrique ne viendra que vers 1890.

Ces œuvres nous informent de façon unique des mœurs, des codes, des habitudes et des techniques théâtrales. N’oublions pas que les documents sonores de Sarah Bernard ou Monet Sully ne datent que du début du 20ème.

La très grande finesse de ses dessins, les angles de vue audacieux qu’il employait vont directement influencer l’œuvre de Degas et du courant impressionniste.

L’exposition de Narbonne

La direction d’ART SITE a pour objectif de présenter à un largue public des œuvres de grands artistes.

Pour cette année de commémoration du bicentenaire de la naissance d’Honoré Daumier, ART SITE réuni la plus importante exposition de caricatures consacrées au thème du théâtre, 56 œuvres originales (lithographies, bois et gillotages). Cette exposition est l’un des ensembles des plus remarquables présentés au public européen depuis 20 ans.

La direction d’ART SITE sous l’impulsion de Philippe Mühl, hier Danseur professionnel, aujourd’hui Régisseur Principal de scène nationale, s’est attachée à nous montrer la large palette technique utilisée par Daumier, son évolution stylistique mais surtout la pertinence de son regard sur le théâtre du 19ème siècle, le document historique qu’il nous livre et les situations souvent cocasses qui sont encore d’actualité dans nos théâtres d’aujourd’hui.

Si vous souhaitez accueillir une manifestation d’ART SITE, assister à une conférence ou bénéficier d’une visite guidée de l’exposition, vous pouvez nous contacter:

Le Théâtre*/Scène Nationale de Narbonne

2 avenue Maître Hubert Mouly

11100 NARBONNE

www.letheatre-narbonne.com

Communication

Denis Rougé

04 68 90 90 01

d.rouge@letheatre-narbonne.com

ART SITE

4 rue corneille

11100 NARBONNE

Tel: 06 86 95 03 80