Exposition BALZAC – DAUMIER

2018-09-10T10:46:12+00:00

Balzac, Daumier : comédies humaines

26 février – 25 mai 2008

Musée Balzac à Saché

SYNOPSIS

À l’occasion du bicentenaire de la naissance d’Honoré Daumier (1808-1879), le musée Balzac réalise une exposition dans laquelle il relie l’œuvre gravé du fameux caricaturiste à l’œuvre littéraire d’Honoré de Balzac. Depuis leur expérience commune dans la presse parisienne des années 1830 jusqu’à leur collaboration dans le cadre de l’édition illustrée, cette exposition croise leurs regards sur la société de l’époque à travers des journaux, des lithographies, des bois gravés, des sculptures et des éditions originales.

Les œuvres présentées

Réalisée en partenariat avec la BNF et grâce à la collaboration de plusieurs musées français, cette exposition présente environ soixante-dix pièces.

En premier lieu, l’exposition permet aux différents publics de redécouvrir les œuvres incontournables de Daumier : les lithographies relevant de la satire politique (Masques de 1831, 1832), celles qui affirment la contestation contre le pouvoir de Louis-Philippe (Rue Transnonain, 1834), sans oublier les fameux bois gravés réalisés pour l’édition Furne de La Comédie humaine de Balzac (1842-1848) et qui ont immortalisé des personnages tels que le Père Goriot ou Vautrin.

Mais l’exposition présente également des pièces méconnues et non moins dignes d’intérêt. La Physiologie du Rentier de Paris et de Province (1841) constitue à ce titre une heureuse découverte : ce petit ouvrage associe un texte balzacien d’une grande fraîcheur à une vingtaine de vignettes réalisées par Daumier, véritable galerie de stéréotypes aux effets comiques.

Il faut aussi mentionner les séries de lithographies de Daumier intitulées La Comédie humaine (1843 et 1853). Elles montrent en effet que le rapprochement entre l’artiste et l’écrivain intéresse les lecteurs de journaux dès les années 1840, à l’époque même où Balzac publie les dix-sept volumes de « sa » Comédie humaine.

Enfin, l’article La Chine et les Chinois (1842) et la série de lithographies Voyage en Chine (1843-1845) fixent d’une manière particulièrement savoureuse les représentations de l’étranger au milieu du XIXe siècle : les lieux communs sont explorés dans toute leur étendue, de la simple transposition de situations occidentales à l’analyse parfois plus distanciée d’un événement.

Une muséographie ludique

Si certaines œuvres inspirent la gravité, d’autres provoquent plutôt l’amusement : les caricatures de Daumier et les physiologies de Balzac donnent le ton. Le parcours de visite est ainsi guidé par des rentiers « chapolardés », « philanthropes », « taciturnes » ou encore « damerets » qui courent sur les parois ou même sur le sol. Le visiteur se confronte ainsi aux créatures de Daumier, parfois transposées grandeur nature : il se retrouve alors immergé dans un monde en noir et blanc, celui de la presse et de l’édition illustrée de l’époque.

Un rentier nez à nez avec son chien signale aux enfants chaque œuvre de leur carnet de visite. Ils sont invités à explorer les rapports entre texte et image, l’art de la caricature et de la typologie chez Balzac et Daumier, ou encore les techniques d’impression au milieu du XIXe siècle. Sur ce dernier thème, la salle de l’imprimerie du musée Balzac constitue un prolongement opportun de l’exposition avec ses deux presses lithographique et typographique.

Autour de l’exposition

Des visites guidées de l’exposition ont lieu tous les samedis de 15h30 à 16h30 et peuvent être programmées sur réservation (02 47 26 86 50). Des activités pédagogiques sont également organisées autour de l’exposition : des visites de l’exposition (du cycle 2 à la terminale), des ateliers Imprimerie et des ateliers Caricature (du cycle 2 à la 3ème).

À l’occasion de l’exposition, le musée Balzac édite en tirage limité le fac-similé de la Physiologie du Rentier de Paris et de Province (éd. Martinon, 1841), le CD audio avec le texte intégral du même ouvrage interprété par Bernard Petit, et pour les enfants, un Carnet de dessin associant des rentiers de Daumier et des descriptions de Balzac. Les visiteurs peuvent également retrouver dans la boutique du musée le catalogue, les cartes postales et les marque-pages de l’exposition.

Musée Balzac à Saché